Menu

Mangez local et gagnez en sérénité

Saviez-vous que manger « local » est la dernière tendance qui nous vient d’outre-Atlantique ? Les produits locaux sont plus frais et plus riches en vitamines puisqu’ils ont peu voyagé. Ils n’en sont que plus savoureux, plus surs et plus écologiques.
Commencez par regarder sur les étiquettes la provenance des produits, achetez également fruits et légumes au marché, profitez de la variété des paniers hebdomadaires de produits locaux distribués par les AMAP. Même au restaurant, c’est possible. Vous n’aurez donc aucune excuse pour ne pas mettre un peu plus de « local » dans votre assiette ! Votre organisme comme la planète vous en remercieront.

 

Est-il nécessaire d’aller aussi loin en étant toujours aussi pressé ? Bien des gens pourraient ramener des souvenirs pour la vie s’ils allaient les chercher un peu moins loin.

Björn Larsson, La Sagesse de la mer

En pratique

  • Lisez les étiquettes de provenance sur vos aliments.
  • Essayez les paniers hebdomadaires : il y en a forcément un qui vous conviendra.
  • Faut-il choisir des produits bio ou des produits locaux ? Les deux !
  • Profitez de l’ambiance des marchés.
  • Cultivez vous-même dans votre jardin ou, pourquoi pas, sur votre terrasse des herbes aromatiques et quelques légumes.
  • Préparez un repas 100 % local à l’occasion d’un dîner entre amis !

 

Liste des principes

 

1. Le b-a-ba : composer son assiette

Il s’agit tout d’abord de retrouver une alimentation équilibrée en choisissant judicieusement le type d’aliments à mettre dans votre assiette, en fonction de leur impact sur votre santé et sur la planète. La viande, le poisson, les céréales, les fruits et légumes, les boissons : tous sont concernés.

2. Pour faire mieux, faites le bon choix !

Puis vient le moment de choisir, dans chaque grande catégorie d’aliments (viande, poisson, céréales…), les plus appropriés. Quels sont les poissons les moins menacés et les meilleurs pour la santé ? Comment choisir les fruits et légumes les plus savoureux ?

  • Privilégier les viandes et les fromages les plus maigres
  • Choisir les poissons sauvages les moins menacés
  • Passer aux produits céréaliers complets et peu raffinés
  • Se fier aux saisons pour le choix des fruits et légumes
  • Exiger l’eau du robinet, c’est la dernière tendance

3. Savourer des produits de qualité : les tendances

Enfin, la troisième étape consiste à prêter attention à tous les signes de qualité, ainsi qu’aux techniques de production de nos aliments. Afin de faire des choix éclairés, cherchez les labels Agriculture biologique, Label Rouge ou AOC et apprenez à démasquer les OGM et les aliments les plus industriels.

  • Savoir reconnaître les labels et signes de qualité
  • Choisir des produits bio pour profiter de saveurs authentiques
  • Être attentif à la présence d’organismes génétiquement modifiés
  • Manger local et gagnez en sérénité
  • Privilégier les produits frais et cuisiner