Menu

Le thon rouge, un poisson menacé de disparition

Aujourd’hui encore, que ce soit à la télévision, sur internet ou dans les magazines, on nous répète sans arrêt que les poissons rouges sont en voie de disparition, et que l’on doit agir pour les sauver et les protéger. Cependant, est-ce que cela signifie qu’à partir de ce moment, nous ne pouvons plus consommer des thons rouges ? Est-ce que cela signifie que l’on doit oublier ce délice ? En ce sens, les idées divergent. Mais dans tous les cas, il est tout de même important de penser aux futurs de cette espèce. Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous apporter le maximum d’informations concernant la disparition de ces poissons rouges et… la solution.

Pourquoi le thon rouge connait tant de célébrité ?

Si vous n’avez pas vécu dans une grotte ces six derniers mois, vous devrez sans doute savoir que l’on ne parle que du thon rouge et de sa menace de disparition. Mais est-ce que les thons rouges sont les seules espèces en voie de disparition ? Certainement pas ! Il y a également la morue. Seulement, le plus célèbre est le thon rouge, car c’est ce que l’on trouve le plus souvent dans notre assiette.

En effet, tous les jours, un grand nombre de bateaux se réunissent en Méditerrané pour récolter ces poissons. Du coup, leur nombre diminue de jour en jour. Pourtant, c’est comme un système qui fonctionne à la chaine. De ce fait, s’il y a un élément manquant, c’est tout l’écosystème qui s’effondre.

Et ce n’est pas tout. Si l’on détruit à petit feu ces thons rouges aujourd’hui, nos enfants de demain ne les connaitront jamais. Ce qui n’est certainement pas juste de notre part.

Que faire face à cette situation ?

Les thons rouges sont en voie de disparition aujourd’hui. Fort heureusement, des trucs et astuces existent pour leur permettre d’exister à nouveau. Seulement, il faut que nous agissions ensemble.

Tout d’abord, on pourra prendre l’initiative de réduire la consommation des thons rouges. Après tout, leur prix est assez élevé. Ainsi, diminuer la consommation ne fera qu’augmenter notre revenu.

Par ailleurs, on pourra également fixer un quota de pêche pour chaque bateau. Et celui qui ne respectera pas la règle doit payer une certaine somme.

Enfin, on pourra évoquer une pause sur la zone des pêches. Histoire de laisser aux poissons rouges de se reproduire pour que nos enfants connaissent également leur existence.